Comment domicilier son entreprise

domicilier son entreprise

La domiciliation d’entreprise est obligatoire. Pourtant, cela produit des inconvénients et des bienfaits plus ou moins cohérents à la disposition de l’activité, la taille et la nature de la société. Mais qu’est-ce qu’une domiciliation d’entreprise ? Où domicilier son entreprise ? Quels sont les avantages apportés par cette domiciliation ? Que faut-il savoir avant de choisir son domiciliataire ?

La domiciliation d’entreprise

La domiciliation d’une entreprise implique l’attribution d’une adresse légale de gestion. Pour les entreprises, le lieu de résidence est appelé : adresse du siège social. Les adresses administratives ne doivent pas être confondues avec les adresses données au devoir d’activités. Si le siège local d’une entreprise est à Paris (adresse de résidence) entre autres et qu’il existe de nombreux magasins et entrepôts en France qui conviennent à des organisations spécialisées dans les activités, alors :

  • Elle ne dispose qu’une seule résidence, pourtant elle peut obtenir un ou plusieurs sites de pratique
  • Le siège et le domicile de l’entreprise peuvent être à la même résidence

L’adresse du domicile définit la nationalité de la société, mais détermine également sa fiscalité locale, en particulier pour le chiffrage de la CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) qui peut varier d’un domaine géographique à un autre domaine au centre d’un même espace public.

Toutes les entreprises doivent disposer d’une domiciliation afin de s’inscrire au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés). Le greffe du tribunal de commerce ou le Centre d’enregistrement commercial et industriel refuse l’inscription au dossier sans un certificat d’enregistrement du ménage en cours de validité. Veuillez noter que toutes les sociétés et toutes les entreprises doivent avoir un domicile. Pour plus d’information sur la domiciliation entreprise, suivez ce lien.

Possibilité pour domicilier son entreprise

La première possibilité consiste à opter pour la résidence personnelle du chef de la société. Même s’il s’agit du résultat le moins cher, elle vous amènera tout de même à révéler ouvertement sur Internet (réseaux sociaux, catalogues professionnels en ligne, sites Internet) vos informations sur tous les documents officiels (devis, brochures, cartes de visite, règlements, factures, etc.), vos adresses personnelles et ainsi de suite.

La deuxième possibilité concerne la location d’appartements commerciaux professionnels pour la signature de baux commerciaux. Naturellement, cette deuxième implique de payer un loyer chaque mois, ce qui est souvent une lourde charge pour une jeune société. Il est important de payer des garanties complémentaires et des assurances, ce qui entraîne l’impossibilité de disposer d’une grande quantité de fonds, nuisant ainsi au développement de l’entreprise.

Pour la troisième, vous pouvez user les services complémentaires d’une entreprise enregistrée. Cette situation est parfaite afin de profiter de la localisation prestigieuse du siège social à moindre coût. De plus, cela permet de protéger votre vie privée. Le fait qu’il n’a pas de limites de temps, vous permet de profiter de plusieurs services professionnels supplémentaires afin de faciliter votre quotidien de dirigeant (assistance juridique, location de salles de réunion, de bureaux et d’espace de travail, gestion du courrier, hotline téléphoniques…)

Les bienfaits sur la domiciliation de son entreprise

La domiciliation met à votre disposition une adresse dans un endroit valorisant et prestigieux pour valoriser votre carte de visite et populariser l’image positive de votre société. Les services complémentaires de domiciliation vous offrent les avantages d’un large éventail d’adresses bien connues. Vous pouvez choisir l’adresse qui vous plaît le mieux à proportion de l’image de l’entreprise que vous souhaitez véhiculer. Tous les milieux ont été approuvés par le gouvernement provincial.

Avec un grand choix de services supplémentaires, l’enregistrement d’entreprise vous fait gagner du temps et facilite votre quotidien. Les services complémentaires à domicile proposent plusieurs services visant à confier des tâches chronophages à une entreprise extérieures et à faible avantage ajouté : location de salle de réunion, standard téléphonique, gestion quotidienne du courrier, assistance administrative et juridique… Dans certaines entreprises, des spécialistes dédiés guident les dirigeants du commencement à la fin de la procédure de création de la société afin d’assurer le bon déroulement du processus et de répondre aux questions. Ces assistances peuvent être sélectionnées en un seul point suivant le budget de la société et leurs besoins.

Bien choisir son domiciliataire

Pour souscrire votre entreprise à des domiciliataires, d’abord, il est nécessaire de savoir de nombreux critères pour éviter les pièges.

  • Avant tout, chaque entreprise de domicile doit obtenir une autorisation régionale avec un numéro réglementaire afin d’exercer ses activités.
  • Deuxièmement, faites attention aux montants trop attirants, car se sont souvent des trompeurs : dans les paiements cachés que l’on peut croiser, il peut y avoir une caution ou de nombreuses cautions en centaines d’euros. De plus, à l’exception du prix de l’abonnement, veuillez vérifier votre contrat de domicile. Vous n’avez pas besoin de vous facturer divers frais liés à la gérance au service postal professionnel.
  • À ne pas oublier les conditions d’emploi stipulées dans le contrat. L’entreprise de domicile doit signer un contrat écrit suivi d’une structure de domicile. La durée du contrat est d’au moins 3 mois, sauf avis de résiliation, il peut être renouvelé si aucune des parties en cause n’a explicitement manifesté le désir de le modifier.
  • À la fin, équipez-vous d’une attention personnelle aux avis des clients de l’entreprise de domicile.
Comment recouvrir des créances ?
Comment répondre aux critères Qualiopi ?